13.6.20

Un monde binaire.

0 ou 1, blanc ou noir, pour ou contre... Je vis dans un monde binaire et sans nuances. C'est sur ce terreau-là que l'ont fait pousser les guerres. J'aime la littérature du 19ème siècle, cet instant juste avant l'industrialisation, cet instant précis où un certain Charles Darwin débarque avec une théorie saugrenue comme quoi nous descendrions du singe. Quand je lis les textes de ces hommes et de ces femmes-là, écris il y a 120 à 170 ans de maintenant. Je n'ai pas besoin que l'ont les ré-contextualises pour moi. Mon esprit le fait tout seul. Pourtant, je vous assure, j'en ai lu des vertes et des pas mures. Mais je parviens à resituer dans le temps est l'espace ces mots d'un autre monde. C'est peut-être pour cela que j'aime autant Henry David Thoreau. Son esprit à 1000 ans, qu'est-ce que je dis. Son esprit est intemporel car il ne cherche que la concorde entre les hommes. Vous pouvez penser à l'opposer de moi, mais le but final, n'est-il pas que nous parvenions à vivre ensemble. C'est vrai qu'il y a un siècle, nous n'étions qu'un milliard d'humains, aujourd'hui 7 et demain 11. Cela doit jouer, c'est certain. Mais nous n'avons pas le choix.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire